Une ZAD à Grignon ?

Incompréhensible, stupéfiant !

Une vente par l’État à hauteur de 18 millions d’euros, selon Mediapart, pour une revente à la découpe, par appartement, qui pourrait atteindre 80 millions d’euros !

Tout çà pour financer le déménagement d’AgroParisTech à Saclay … le domaine de Grignon, avec ses atouts tant historiques, scientifiques et qu’écologiques, est vendu par Bercy au groupe immobilier Altarea Cogedim.

Alors que l’on parle d’arrêter l’artificialisation des sols et de respecter la biodiversité

Alors que les étudiants d’AgroParisTech, les anciens de l’école, les habitants, les syndicalistes, les militants associatifs réclamaient un projet d’intérêt général, dédié à la transition agricole et alimentaire.

Lire l’article précédent Le domaine de Grignon livré à l’appétit des promoteurs

Julien Lacaze, président de Sites & Monuments, déclare à propos d’Altarea « Avec Histoire et Patrimoine, leur spécialiste de la « réhabilitation”, ils acquièrent des châteaux, revendent à la découpe, promettant une défiscalisation, et réalisent des projets immobiliers destructeurs. Ils en sont à leur troisième château dans les Yvelines »

Samedi 11 septembre, une manifestation aux portes du château de Grignon, rassemblait les opposants à la vente du domaine pour le projet immobilier d’Altarea, retenu par le gouvernement.

Et si, pour bloquer la vente, une ZAD s’y installait ?

Pour en savoir plus …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *