Pour nos libertés, contre les idées d’extrême-droite

N’y allons pas par quatre chemins : il y a un arrière goût d’extrême-droitisation de la société qui plane dans l’air. La bonne nouvelle c’est qu’il est encore temps de réagir et que des centaines d’organisations, bien au delà des cercles habituels, appellent à prendre la rue le 12 juin prochain…
Comme en 1935, comme en mai 1968, cet appel ne sera le signal d’un réveil que si des centaines de milliers de personnes y répondent. C’est à dire vous, votre famille, vos ami·e·s, vos collègues, vos voisin·e·s, simplement pour pourvoir dire : j’étais là le jour ou nous avons commencé à changer le cours de l’histoire. N’attendons pas le printemps 2022 pour nous réveiller avec une mauvaise gueule de bois parce que nous n’avons pas su nous mobiliser quand il était encore temps.

Plus d’une centaines d’organisations appellent à des marches pour les libertés, contre les idées d’extrême-droite ce samedi 12 juin. A Paris, la marche s’élancera à 14h de la place de Clichy pour rejoindre la place de la république.

Pour le secteur du Nord-Essonne, nous vous proposons des départs groupés à partir des quais de la ligne RER B (wagon de tête) avec les horaires suivants :

● Gif-sur-Yvette 12h58 ● Orsay 13h04
● Palaiseau 13h13 ● Massy-Pal 13h15

Face à ce climat de haine, raciste et attentatoire aux libertés individuelles et collectives, il est urgent de construire une réponse forte et unitaire qui dessine l’alliance des libertés, du travail et d’un avenir durable.

L’appel, les signataires et le kit de communication : marchedeslibertes.fr

Pourquoi faut-il répondre à l’appel au 12 juin pour les libertés, contre les idées d’extrême-droite ?

La carte des mobilisations

Communiqué unitaire des unions régionales d’Ile de France, CGT, FSU, Solidaires, UNEF et UNL

La caricature ou le hochet dangereux de Macron

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *