Exigeons la réappropriation des usines d’eau potable

En avant-première de la Journée Mondiale de l’Eau du 22 mars 2022, rassemblon-nous au barrage du Coudray-Montceaux, face à l’usine d’eau potable de Morsang sur Seine, pièce maîtresse du réseau sud-francilien de production d’eau potable, pour exiger de Veolia-Suez sa restitution sans contrepartie, ainsi que celle des autres usines.

Toutes les communes de la moitié Nord de l’Essonne se retrouvent otages des 4 usines de potabilisation d’eau de la Seine gérées par Suez : Vigneux, Viry-Châtillon, Morsang sur Seine et Corbeil-Essonnes. De l’eau acheminée par un réseau interconnecté sud francilien (RISF) tentaculaire alimentant plus d’un million d’habitants.

Ce monopole permettant à Suez d’impoer des tarifs exhorbitants (0,70 € en moyenne au lieu du coût réel de potabilisation d’environ 0,40 € par m3).

L’eau est un bien commun, pas une marchandise, qui exige d’être géré et protégé sous contrôle citoyen. A l’heure du dérèglement climatique, la maîtrise publique du cycle de l’eau est un impératif démocratique et écologique.

A l’initiative de communautés d’agglomération essonniennes (Grand Paris Sud, Coeur d’Essonne, Val d’Yerres – Val de Sein, Grand Orly Seine-Bièvre …. en attendant Paris-Saclay dont les dirigeants traînent des pied) un Syndicat mixte va être créé début 2022 pour récupérer la propriété de ces usines.

Mais alors que le coût a déjà été très largement payé via les factures d’eau, les dirigeants de Suez veulent faire payer une 2ème fois ces usines.

Exigeons la restitution des usines sans contrepartie !

L’eau est un bien commun,
Suez-Veolia, 120 ans de pillage ça suffit !

Rendez-vous dimanche 20 mars de 16h30 à 18h30 au barrage du Coudray-Montceaux, face à l’usine d’eau potable de Morsang sur Seine

Clip de Véronique Sanson – Rien que de l’eau

Vidéo (30 mns) sur le rassemblement devant l’usine de production d’eau potable de Morsang-sur Seine le 20 mars 2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.