Emmanuel Macron préfère toujours le CETA au climat

Le 23 juillet 2020, des militant.e.s de Greenpeace France, de la Confédération Paysanne et d’Attac France ont recouvert les permanences des députés ayant voté en faveur du CETA il y a tout juste un an avec des affiches « Hypocrite du climat » et « CETA ou climat, vous avez (mal) choisi ».

Article sur le site du Collectif Stop Tafta/Ceta

Il y a un an tout juste, c’est une majorité divisée (50 abstentions, 10 contre – voir notre document « qui a voté quoi ? ») qui votait en faveur du CETA en procédure accélérée à l’Assemblée nationale. Depuis, la procédure accélérée a été congelée et le texte n’a toujours pas été présenté au Sénat. Comme si la majorité ne voulait pas remettre le sujet dans l’espace public. En juin, la Convention Citoyenne pour le Climat a proposé d’abandonner cet accord de libéralisation du commerce et de l’investissement, reprenant bon nombre d’arguments de la société civile, afin de le renégocier. Mais Emmanuel Macron, sans ménagement et contrairement à ses engagements, a balayé cette proposition d’un revers de la main.

Ici quelques photos pour les villes de Paris, Marseille, Metz, Lyon, Le Mans, Nantes, Nice, Annecy, etc

A cette occasion, vous pouvez lire :

A lire également l’article de blog sur Huffington Post par Maxime Combes :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.